Être locataire ou propriétaire ?

Lorsqu’on cherche à se loger, on fait face à deux choix : louer un bien sur du court ou plus long terme, ou bien s’installer durablement en achetant un bien qui nous ressemble. Deux possibilités, qui ont chacune de nombreux atouts, et qui répondent à nos besoins selon les critères du moment.

En grande majorité, les locataires sont des étudiants, ou de jeunes adultes. Ils construisent leur avenir et ont besoin d’un pied-à-terre pour démarrer dans la vie, tout en pouvant bouger facilement.

Les propriétaires eux, sont davantage ancrés dans la vie, et ont fondé une famille à qui ils veulent léguer des souvenirs et un patrimoine.

Tous les mois, les locataires et propriétaires se délestent d’une somme pour leur logement.

Mais pas toujours dans les mêmes sens : les locataires eux, versent un loyer chaque mois à leurs propriétaires pour vivre dans leur appartement.

Le loyer peut varier, ou même augmenter au fil des ans.

Les propriétaires, eux aussi, pour rembourser leur prêt immobilier sur une durée de 25 ans dont la somme est en revanche toujours la même. Et pour un bien qui leur appartient.

Les impôts, ce qui concerne tout le monde !

Les locataires, eux, doivent s’acquitter chaque année de la taxe d’habitation, un impôt local sur le logement qu’ils occupent.

Les propriétaires eux aussi doivent s’acquitter de ce même impôt local (jusqu’à l’âge de 60 ans) mais régler également la taxe foncière, un impôt direct au profit des communes.

Pour améliorer son logement, le rendre plus confortable

Les locataires et propriétaires ne jouent pas la même partition. Locataires, à vous les petits travaux, de peinture, de décoration ou de réparations.

Propriétaires, à vous les travaux plus importants, d’isolation phonique et thermique, d’architecture intérieure, etc…